Avertir le modérateur

liberté

  • BLACK OUT HADOPI

    HADOPI - Le Net en France : <span id=_

    CLIQUEZ SUR LE RECTANGLE NOIR

    VOUS SAUREZ CE QUI SE PREPARE

    LA LIBERTE N'EST PAS UN CHOIX

    ELLE EST INSCRITE A COTE DE L'EGALITE ET DE LA FRATERNITE

    TROIS VALEURS DONT LE SENS A PERDU TOUTE SA VALEUR

  • MONSIEUR ET MADAME """""""BIP"""""""BIP""""

    La liberté d'écrire ou de penser.

    Je le croyais. Il me semble d'ailleurs que je n'étais pas la seule à m'être vautrée dans cet espace de liberté.

    Liberté.

    Quel joli mot.

    C'était sans compter avec l'arrivée de Monsieur et Madame BIP BIP.

    Un bloggueur assigné en justice car il avait malencontreusement oublié de nommer Monsieur BIP "Monsieur BIP".

    Eh bien oui, il apprend à ses dépens et frais de justice que Monsieur BIP a une dignité.

    Ces messieurs BIP n'hésitent pourtant pas à se jeter à la tête des noms d'oiseaux sur les bancs de l'assemblée.

    Pas d'atteinte à la dignité qui vaille une poursuite judiciaire.

    Ces Messieurs BIP ont le sens de la famille politique élargie aux opposants, l'ouverture existe depuis longtemps.

    Et puis ce Monsieur BIP, il joue gros en ce moment.

    Une élection.

    Ce bloggueur inconscient n'a pas envisagé les conséquences avec ses millions de connexions/minute.

    La France entière, qui sait le monde entier a lu ce billet sur Monsieur BIP.

    Tiens, il ne manquerait plus qu'un autre Monsieur BIP fasse un procès pour un "SBIP MBIP SBIP".

    J'en étais où déjà ?

    Ah oui, je parlais de liberté.

    BIP

    BIP

    BIP

    BIP

    BIP

    Il n'y a plus d'abonné au numéro demandé...

    BIP

    BIP

    BIP

    BIP

    J'ai hâte d'aller lire les billets ici où là...

     

     

    Merci au commentateur d'ici pour l'inspiration ...

     

  • La belle au bois dormant a un sommeil de plomb

    J'ai dormi, wouahhhhhh

     

    Cinq ans.

     

    Cinq longues années d'un sommeil de plomb.

     

    J'ai été réveillée, sortie de ma torpeur.

     

    Les cris de la vie,

     

    La révolution.

     

    Les envies avaient repris. 

     

    Les combats faisaient rage.

     

    La rage de vivre.

     

    Plus rien ne sera jamais pareil. 

     

    Les rues étaient envahies par la foule,

     

    Le pouvoir avait été confisqué.

     

    Les hommes s'étaient ré-appropriés  leur destin.

     

    Déjà, des leaders naturels se distribuaient les rôles au mérite.

     

    Déjà, des frustrés envisageaient le ralliement de quelques-uns.

     

    Et, tout recommençait.

     

    Wouahhhh, je me suis rendormie.

     

    La nuit, tous les chats sont gris.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu