Avertir le modérateur

Kestadit? - Page 7

  • Fermeture administrative de Bouygues

     

    Le Ministre Darcos a annoncé la fermeture administrative de Bouygues. La Ratp devrait également subi le même sort sous peu. Les grands marchés publics sont les premiers à consommer cette main d'oeuvre à coût défiant toute concurrence.

    Nos Ministres sont déterminés à arrêter ce trafic humain. Ils savent que la fermetures des petites sociétés sous-traitantes ne servira qu'un temps et qu'elles repousseront comme des champignons.

     

    Le gouvernement vient seulement de prendre connaissance de l'existence de l'utilisation des sans papiers dans divers domaines d'activités à cause d'une grève qui paralyse l'activité de la continuité du tramway ou le nettoyage de certains ministères.

     

    L'amoncellement des détritus des poubelles des bureaux de Darcos et de Besson ont conduit à une prise de conscience salutaire pour la propreté du travail français.

     

    La réactivité de notre gouvernement se doit d'être saluée.

     

    Les indemnités dues aux ouvriers exploités seront versées sous forme d'un billet aller dans leur pays d'origine.

     

    Agathe


     

     

    sarkozy-dassault-bouygues-lagardere.jpg

     

     

  • Petite leçon de priorité de vie à l'usage des politiques

     

     

    1991 02 fevrier Organisations anarchistes LA Guerre qu_on voit danser.jpg

    Martine Aubry défend Marie Ndiaye, Ségolène vole au secours de la contraception des jeunes. Elles sont parfaitement à leur place dans le paysage politique.

    Des prises de paroles politiques. Faire entendre sa voix. Paraître dans le coup, surfer sur la vague ou se démarquer.

    Une petite fille est restée cinq jours dans un aéroport, le temps de contrôler sa filiation avec sa mère.

    Vous attendez une indignation ?

    Vous pouvez vous brosser.

    Dans une période pareille, nous devrions être sous le feu des déclarations de l'opposition (toutes confondues).

    Rien entendu,

    Pas vu non plus de personnalités se bousculer sur les lieux chauds où l'emploi se meurt, pas plus pour soutenir les afghans lors de l'opération de communication de Besson intitulée « La jungle »,.

    Cette opposition attend sans doute les élections pour exister au travers de beaux discours sur le chômage, je vois d'ici les programmes ambitieux, la résolution de tous les problèmes.

    Comme l'UMP.

    D'ailleurs, aucune différence.

    Ne dit-on pas : « Qui ne dit mot, consent ».

    C'est vrai que c'est important la contraception des jeunes mais vous ne devez sans doute pas connaître beaucoup de jeunes chômeurs ou sans logement. Peut-être même qu'il est préférable de ne pas critiquer les centres de rétention, ou les contrôles de filiation.

    Dans la vie, il y a des priorités.

    Au moins, on connait les vôtres.

    Ce ne sont pas les nôtres.

     

    Agathe

  • Baisés hors champ


    vomit.1228311787.jpg

     

     

    « Pour combattre l'obscurantisme, les armes à notre disposition sont multiples, mais la plus sûre et la plus efficace est l'éducation. En offrant l'asile à ces jeunes, comme elle l'a fait pour moi en 1985, la France les aidera à poursuivre leurs études et à ne pas tomber dans l'abîme de l'ignorance. »

    Atiq Rahimi, prix Goncourt 2008

     

    A la porte des Lilas s'étend le chantier du futur tramway des maréchaux. Les travaux sont arrêtés, les ouvriers ont installé des piquets de grève. « La suburbaine occupée », Ibrahim et les autres dorment sur place dans des tentes Quechua. Ils réclament des papiers, à juste titre.

    La Suburbaine, Société sous-traitante utilise cette main d'œuvre à bas prix par le biais de la « boîte » d'intérim Selpro. Aucun intérêt à les faire sortir de la clandestinité, ils seraient aussi mal payés que les légaux mais tout de même un "peu plus".

    Pas de journalistes, pas de policiers, pas d'Éric Besson dans les parages.

    Les forces de l'ordre traquent les assistés clandestins venus se restaurer grâce aux organisations humanitaires. Ça c'est bankable bien que les médias s'y soient très peu intéressés. Toutefois, un entrefilet d'importance. Il faut débarrasser la France de ses parasites. La sécurité publique veille au grain.

    Éric Besson répugne sans doute à s'approcher de cette économie parallèle. Effectivement, ces sans-papiers là n'ont jamais nui au travail des bons français. Ils permettent à des sociétés de réaliser des chiffres d'affaires conséquents. Les livrer à la vindicte populaire pourrait gêner les esclavagistes costumés, des entrepreneurs créateurs de richesses, adoubés par l'État et « récipiendaires » des grands Marchés Publics.

    Personne n'a entendu parler de rafles dans les chantiers ou en plein service du midi chez Buffalo grill.

    Sans rire.

    Pourtant, le sans papier dort sous le nez des agents de police, il a même choisi des tentes de couleur rouge pour être bien vu. Et pire, désespérant du maintien de l'ordre, il a affiché en grand sur les grilles encerclant le fameux chantier :

    « Ibrahim Doukouré , ouvrier, en grève pour obtenir des papiers ».

    Malgré cet affichage, l'arrêt du travail par nombre de salariés concernés, le campement de fortune, personne n'a pensé à prévenir Éric...

     

    Certainement trop occupé avec ses trois afghans...

     

    Sous les flashes et les caméras de télévision.

     

     

    Agathe

     

    Soutenez la lutte des travailleurs sans papiers : solidaires.sanspapiers@gmail.com

    A lire aussi

     

    Pour raviver nos mémoires* :

    Dans le premier ouvrage qu'il a coordonné pour le parti socialiste, L’inquiétante « rupture tranquille » de Monsieur Sarkozy, Eric Besson demandait : « La France est-elle prête à voter en 2007 pour un néo-conservateur américain à passeport français ? ».

    Dans ce livre, il condamne la politique d'immigration de Nicolas Sarkozy:

    « En supprimant ou en restreignant fortement les principaux dispositifs de régularisation, Nicolas Sarkozy se prive des outils permettant une régularisation au fil de l’eau et évitant ainsi les régularisations de masse. En d’autres termes, Nicolas Sarkozy fabrique des sans-papiers, lui qui prétend lutter contre l'immigration clandestine ! »
    « La loi du 26 novembre 2003 avait deux objectifs selon le ministre de l'Intérieur : « réformer la double peine » et « mettre un frein à la dérive des flux d'immigration créée par la loi Chevènement de 1998 » en dotant l’État de « véritables outils de lutte contre l’immigration clandestine ». (…) On peut aujourd'hui mesurer l’échec de chacune de ces deux ambitions. »

    *Source Wikipédia

    judas-33.jpg

     


    Attention : Les abus de Besson peuvent être dangereux pour la santé.

     

    Dernière minute

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu