Avertir le modérateur

  • LA CANTATRICE CHAUVE EST REINCARNEE

    La vérité est absurde. L'absurdité s'étale au grand jour.

    Un marasme socio-économique engendre une surenchère d'autoritarisme.

    La maîtrise par l'intimidation est de rigueur.

    Un cheminot infantilisé se fait tancer par le père de la nation.

    Comme un enfant désobéissant.

    Tous les chenapans doivent rentrer dans le rang.

    Les punitions pleuvent.

    L'Arche de Zoé a failli à sa mission, la semonce tombe du ciel, de là-haut, de notre père à tous.

    Sa paternité est sélective, tous ne sont pas dignes de son giron.

    Notre papa est un pompier, sa lance éteint tous les départs d'incendies.

    Notre Père est La Cantatrice Chauve.

    La preuve par l'Absurde...

  • ADN TA MERE ELLE HABITE RUE GAMMA

    Une association de quartier, les locaux étaient vétustes, la peinture était salement défraîchie.

    Les élèves s'installaient directement "les habitués", d'autres hésitaient à la porte,  cherchant  mon approbation du regard, les nouveaux.

    Ils portaient encore leurs vêtements de chantier, tâchés de peinture et de plâtre. Certains avaient les gilets "néons" et les gros godillots aux pieds portés dans les travaux publics.

    Tous les âges étaient représentés, quelques femmes aussi.

    Beaucoup d'entre eux assistaient aux cours pour se débrouiller dans la vie courante, apprendre à remplir les papiers administratifs de base, les chèques, déchiffrer le relevé de compte postal...

    Les visages des ouvriers étaient ravagés de fatigue, ils avaient faim et les gargouillis de leurs ventres vides ponctuaient les silences.

    J'ai souvent loué leur courage de venir, après des journées de travail aussi pénibles, d'apprendre une langue si difficile et totalement inconnue par la plupart.

    A la fin du cours, je regardais parfois les photos exhibées fièrement de leurs enfants et de leurs familles.

    J'y pense souvent, surtout à ceux dont  le dossier de regroupement était en cours ou les clandestins avec leurs paperasserie "de réfugiés politiques".

    Ces demandes étaient remplies en classe et servaient d'exercices pratiques.

    Je n'ose pas imaginer, aujourd'hui, quel sort leur a été réservé ou ce qui les attend demain.

    Tout ces efforts, ces boulots de cauchemar, ces fatigues accumulées, ces espoirs de vie de famille ou de vie tout court...

    Moussa, Mohamed, Carlos, Shérifa, Pape, Augustin, N'guyen, Shaffia, Pepe, Ismael et tous les autres ....

     

    Je vous prie d'accepter nos plus plates excuses.

     

    Des excuses aplaties par la Honte.

     

  • Politic connection

    Les politiques ne veulent pas de changements.

    Nous avons beau nous répandre en analyses de toutes sortes.

    Différents systèmes ont été essayés pour nous faire "croire".  Ils se gardent le pouvoir.

    Nous sommes tous conscients d'être les otages d'une poignée de puissants.

    Au fond de nous, impossible d'ignorer nos illusions.

    Trop difficile de se l'avouer.

    Un homme, parfois, sort de l'ombre. Un seul suffit. Animé par son humanité, il tente vainement de dire, de parler plus fort. Sa fin glorieuse marque nos esprits et le consacre en illustre icône. Sa mort encensera son vivant.

    Sa route sera empruntée par d'autres.

    Et nous revoici parti à rêver...

    Au prochain sauveur.

    Un homme dira tout haut ...

     

    La politique sert l'intérêt de quelques hommes au détriment de milliards d'âmes.

     

    Heureusement, il y a l'espoir.

     

    Espoir ...

     

    Les politiques aiment l'espoir, une arme de destruction massive.

    Le temps infini dont ils disposent pour en créer de nouveaux...

     

    Espoirs.

     

     Vital pour eux.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu